Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 09:45

ColoriVari.jpg

 

Pensez à un jardin botanique,

avec une grande variété de fleurs,

chacune différente des autres.

Puis pensez à un jardinier savant qui s'occupe

des plantes avec tendresse,

connaît les besoins de chaque fleur,

donne à chacune la juste quantité d'eau,

différente pour chaque fleur;

il évite ainsi que certaines fleurs pourrissent

parce qu'elles ont trop d'eau...

et que d'autres souffrent parce qu'elles en manquent.
C'est seulement grâce à l'œil savant du jardinier

que tout le jardin peut devenir florissant

et offrir ses parfums et ses plus belles couleurs

dans un équilibre harmonieux

qui repose sur le respect de la diversité.
Si, maintenant, vous utilisez cette métaphore

pour la société des humains en pensant que chaque personne

est un peu comme une de ces fleurs différentes,

chacune avec ses exigences,

vous pouvez « voir » Dieu comme un jardinier d'âmes parfait,

qui prend soin individuellement et spécialement

de chacun de nous.
Le Père Éternel nous aime de manière parfaite,

mais différente selon les cas, parce que chaque être humain

est unique et non reproductible

et c'est justement notre singularité

qui demande un « traitement personnalisé ».
Mais... là est le problème :

contrairement à ce qui arrive dans le jardin des fleurs,

la société des êtres humains grouille de « fidèles »

qui se révoltent contre le savoir du très grand Jardinier,

et ils l'accusent de favoriser quelques uns

et de défavoriser des autres.
Les « fleures humaines » capables de reconnaître

et d'accueillir avec gratitude le parfait

Amour de Dieu sont vraiment rares.

 

 

link

Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 15:10

Paroles divines... pour un jour mémorable



link

Leinì, 16.01.11 - Le premier darshan
dans la nouvelle grande salle pour la prière
et la méditation dans le monastère d’Anima Universale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  o_3.jpeg

 

« Très chers enfants de l’Eternité,

aujourd’hui est un jour nouveau !
Dieu, à travers le prophète Isaïe, s’est exclamé :

“Je vais faire une chose nouvelle et elle va germer”.
Et certainement vous avez déjà l'intuition

de ce qui va germer…

si bien qu'en attendant nous nous sommes installés ici,

dans la demeure de La Divine Mère de la Joie.
A la place du « palatenda » se dressera un grand temple. 

Aux yeux du monde,

la construction du temple sera le signe visible

qu'existent les chrétiens ramiriques.
Et ce n’est pas rien, surtout en Italie,

où les non catholiques doivent encore

conquérir la liberté religieuse.
Puis, en ce qui vous concerne du point de vue spirituel,

il y a un aspect surnaturel de notre temple,

que je vous révèle maintenant.
Toujours dans le livre du prophète Isaïe, Dieu dit ..

et le Seigneur Yeshua l’a répété avec force…

Dieu dit :

 « Ma demeure sera appelée

la maison de prière pour tous les peuples. »
Voici donc le temple d’Anima Universale :

la maison du Dieu de tous les peuples ! Alléluia !
Mais… même dans les projets de Dieu il y a un mais !

Et ce mais dépend de la liberté de l’être humain.

Vous savez tous qu’existent les méchantes.

Le Seigneur Yeshua les a définies comme

“les enfants des ténèbres”,

parce qu’ils ont choisi de s’opposer au plan de Dieu sur terre.

Contre les énergies ténébreuses et le desir

de ceux qui ne veulent pas

que la Lumière d’Anima Universale resplendisse,

à travers la construction d’un grand Temple  aussi,

il faut que vous tous – chers enfants de la Lumière –

priez beaucoup plus qu’auparavant.

Priez, afin que puisse vraiment s’accomplir la prophétie :

“Je vais faire une chose nouvelle ; et elle va germer : 

il naîtra une maison de prière pour tous les peuples.”
Je dis ceci parce que je sais que,

sans votre pleine participation contre les ténèbres

qui veulent s’opposer à nous,

il manquerait le soleil vital

qui permet à cet immense projet divin de germer.

N’oubliez pas : le Seigneur veut que vous,

les ramiriques, soyez les protagonistes de son œuvre ;

Il veut que vous soyez l’eau, le soleil et la terre

qui nourrissent la graine qu’Il a déposée ici,

afin qu’elle puisse pousser et émettre des racines

toujours plus fortes et plus puissantes contre le mal !

Amen, Amen, Amen. ».

 

 

(Résumé fait par Ramia Massimo II)

 

FB-RamiaOsvaldo-copie-1.jpg

rabme1.jpg

temple_2.jpeg


Repost 0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 16:35

Liberté obligée

FioreDiLoto.jpg

 

La liberté est sacrée et c’est seulement par elle

que l’être humain peut vivre pleinement sa vie spirituelle.
Il est donc évident, pour la majorité des personnes,

qu’on doit défendre la liberté…toujours !
Pourtant, en réalité il y a deux manières

très différentes de le faire :
Bien des personnes défendent leur liberté

dans la conviction que le fait d’être libre est le but,

la condition à laquelle on ne peut pas renoncer

pour vivre une sorte d’exaltation d’une liberté

exempte de toute forme de restriction.
Peu, au contraire, défendent la liberté en tant que moyen,

instrument indispensable pour élever l’ esprit

à un plan plus élevé où la Liberté,

avec un «L» majuscule,

a aussi le courage de renoncer à elle-même

pour servir la Vérité.
En effet, la Vérité est une,

et elle n’accepte pas « la conciliation »

avec des choix « libres » qui la contredisent.
Celui qui veut être disciple de la Vérité

est donc appelé à « maîtriser » sa liberté,

en la dirigeant dans un sens « obligatoire » :

celui de la cohérence avec ce qu’il a intérieurement

compris de la Vérité même.
C’est là l’unique direction qui conduit vers Dieu,

qui a éternellement renoncé à la liberté,

pour être Amour et Vérité parfaite…toujours !

 

 

link

Repost 0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 00:14

Liberté... et liberté

 

 

 

Pensées de  Ramia Massimo

 

galerie-membre-plume-plume-de-cygne-20090629.jpg

 


De l’unique source de l’intellect humain jaillissent la pensée,
la parole et l’action :
trois facultés à travers lesquelles chacun vit
sa liberté individuelle.
La pensée est « la sœur aînée » qui précède
les « sœurs jumelles »
parole et action… vu que « normalement »
les êtres humains pensent avant de parler et d’agir.

Il y a cependant beaucoup de cas, où la parole et l’action
voudraient renverser l’ordre établi
et elles ne se préoccupent pas
de ce que pense… la pensée.

En effet, la seule priorité pour bien des personnes
est de pouvoir dire et faire ce qu’on veut :
ceci suffit à satisfaire leur besoin de liberté…
et à première vue il semble qu’il n’y a pas beaucoup à redire.

Le risque est pourtant de se sentir tellement libre de parler
et de faire ce qu’on veut, qu’on oublie de prétendre aussi la liberté « première-née », celle de la pensée.

Ceci arrive aussi à cause d’un malentendu de base :
bien des personnes croient être libres
du point de vue intellectuel,
quand au contraire la liberté de la pensée
doit être cherchée et gardée.
C’est un travail qui exige un engagement continu
pour la défendre de divers ennemis :
l’information manipulée, l’opportunisme flatteur…
et bien plus encore.

C’est sur ce plan que chacun est appelé à jouer
son match le plus important en défense
de sa dignité spirituelle,
parce que sans la vraie liberté de pensée,
les deux sœurs cadettes sont libres
comme un petit chien tenu à la laisse,
ni plus ni moins.

Ramia Massimo
Repost 0